Comment maîtriser la manipulation des produits toxiques

La maîtrise de la manipulation des produits toxiques reste une priorité lorsqu’on travaille dans un endroit à risque. Une forte exposition aux contaminants entraine des conséquences sur son état de santé. Pour mieux maîtriser ce métier, autant prendre des mesures drastiques en s’équipant d’une hotte de laboratoire. Mais laquelle ? Les conseils.

Une hotte de laboratoire, est-ce vraiment utile ?

La manipulation des substances toxiques est soumise à des normes d’hygiènes et de sécurité. De nos jours, la loi est stricte quant à la protection des préparateurs contre l’exposition à des contaminants. Pour cela, elle exige l’adoption d’un système adapté pour une meilleure protection. En plus des équipements comme les casques, les masques et les lunettes, le préparateur doit absolument utiliser une sorbonne de laboratoire. Cette mesure se révèle être indispensable et même avantageuse étant donné que les vapeurs ne vont plus se saturer à l’intérieur du laboratoire. De plus, elle donne vie au recyclage de l’air. Seulement voilà, toutes les hottes ne sont pas adaptées à tous les environnements de travail. Il convient alors de rechercher celle qui répond à des critères bien définis. Néanmoins, avec une hotte de laboratoire, les risques sont moins alarmants et on maîtrise facilement la manipulation des produits toxiques qu’il s’agisse d’un laboratoire pharmaceutique et cosmétique.

Mode de fonctionnement

A chacun son mode de fonctionnement ! Une hotte de laboratoire mobile peut être polyvalente et doit servir à manipuler et à peser les produits tout en retenant les vapeurs et ensuite de les filtrer pour extraire les contaminants. Elle dispose également d’autres fonctionnalités permettant ainsi aux manipulateurs d’avoir une bonne précision de balance. Et d’autres modèles sont destinés à un usage unique comme la capture de la vapeur à l’intérieur du laboratoire et puis son rejet vers l’extérieur. En somme, les hottes ne fonctionnent pas de la même manière et ne dispose pas non plus les mêmes fonctionnalités. Il est alors nécessaire de faire une évaluation sur ses besoins avant d’envisager toute acquisition. Quoi qu’il en soit, l’offre étant en abondance, on peut facilement faire le bon choix. Il suffit alors de connaître quel type de substances on va avoir affaire mais aussi faire une étude de son environnement de travail et en fin, d’ajouter dans ses critères les conditions optimales pour la manipulation des produits.

Le choix d’une hotte de laboratoire<:h2>
En somme, il est essentiel de disposer d’une hotte de laboratoire mobile répondant à des critères bien définis. La hotte doit être adaptée aux produits toxiques que l’on va manipuler et doit donc jouir d’une bonne résistance à l’acide ainsi qu’aux différents solvants. Elle doit être suffisamment stable pour éviter toute vibration au moment de la pesée. Ses caractéristiques représentent également des critères déterminants notamment pour garantir la totale maîtrise de la manipulation. Elle doit disposer d’un éclairage LED pour un bon suivi du test ainsi que d’un système de ventilation sophistiqué et assez puissant pour pouvoir extraire efficacement les vapeurs. Bref, une hotte de laboratoire reste un dispositif de sécurité incontournable pour se protéger des risques d’exposition à des contaminants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *