Comment choisir le bon équipement DATI pour ses salariés ?

Comment choisir le bon équipement DATI pour ses salariés ?

26 novembre 2020 0 Par admin

L’employeur a un devoir légal et moral envers ses employés de les protéger contre les dangers pendant qu’ils exercent leurs fonctions. Le nombre des travailleurs isolés étant toujours croissant, il n’a jamais été aussi important pour les entreprises de prévenir les risques en déployant un système approprié pour assurer leur protection. Le choix des dispositifs d’alarme pour travailleur isolé nécessite notamment une étude approfondie. Pour mener à bien cette étude, vous trouverez ci-dessous les points essentiels afin de sélectionner le meilleur équipement pour les travailleurs isolés.

Déterminer la nature des risques auxquels les travailleurs isolés sont confrontés

Vos salariés doivent bénéficier d’un niveau de protection spécial et adéquat entre autres dans les différents cas suivants :

  • Vos employés travaillent seuls en dehors de leur bureau
  • Ils travaillent seuls en dehors des heures de travail normales
  • Ils sont exposés à des niveaux élevés de risque physiques ou environnementaux.

Il existe alors différents Dispositifs d’Alarme pour Travailleur Isolé ou DATI adaptés à chaque situation. Vous devez d’abord déterminer la nature des risques auxquels vos employés sont exposés. Cerner le niveau de risque rencontré par vos travailleurs isolés aidera à caractériser le type de système requis. En général, les travailleurs isolés sont classifiés en trois catégories :

  • Ceux qui sont seuls avec le public : comme les infirmières, les travailleurs sociaux ou certains travailleurs d’organisations caritatives.
  • Ceux qui sont itinérants : travailleurs isolés qui ne sont pas basés dans un lieu fixe.
  • Ceux qui se trouvent sur site : comme les travailleurs de la construction ou de l’usine basés sur le site, mais qui ont des contacts limités avec les autres.

La nature de chaque emploi et le niveau de risque qu’il comporte doivent être pris en compte lors du choix du DATI. De cette manière, vous pouvez vous assurer que le dispositif le plus approprié est utilisé en fonction de la situation.

Dialoguer avec les employés, les sensibiliser et les former

Le fait d’impliquer vos employés dans le choix de l’équipement avec lequel ils sont le plus à l’aise contribuera également à définir vos besoins. Après tout, ils sont les utilisateurs finaux et comprennent mieux les dangers potentiels auxquels ils sont confrontés ainsi que les préoccupations qu’ils ont quant à leur sécurité personnelle.

Sachez aussi que les travailleurs isolés ont besoin d’une formation adéquate pour reconnaître le danger, prendre les mesures appropriées et utiliser l’appareil en toute confiance. Ainsi, prenez en considération la complexité du dispositif pour travailleur isolé par rapport aux fonctionnalités qu’il offre. Tenez également en compte le niveau de formation nécessaire pour que tous vos travailleurs isolés se sentent à l’aise dans l’utilisation de leur équipement.

Mettre en place une procédure fiable et efficace pour intervenir rapidement en cas de danger

Vos salariés doivent être convaincus qu’il existe un engagement et un soutien en interne afin que des mesures appropriées puissent être prises s’ils se trouvent dans une situation à risque. Certaines sociétés disposent des ressources nécessaires pour gérer elles-mêmes leur DATI. Par contre, d’autres peuvent avoir besoin de l’expérience et de la fiabilité d’une centrale d’alarme spécialisée.

À noter aussi que l’intégration d’un système pour travailleur isolé à votre infrastructure informatique et à votre infrastructure télécom existante peut contribuer à accroitre l’efficacité opérationnelle et à améliorer les procédures d’urgence. Ainsi, analysez comment un DATI pourrait s’intégrer à vos systèmes existants afin de vous assurer que vous pourrez gérer de manière efficace la sécurité de vos travailleurs isolés.

Par ailleurs, il est essentiel de préciser clairement la procédure à suivre dans le cas où un travailleur isolé donne l’alerte. Vous pouvez aussi réfléchir à une procédure d’appel régulier pour surveiller le personnel en situation de vulnérabilité.