L’ostéopathie contre les troubles digestifs

L’ostéopathie contre les troubles digestifs

9 octobre 2020 0 Par Cathy

À l’heure actuelle, la plupart des gens pensent que l’ostéopathie ne traite que les troubles musculosquelettiques ou TMS. Mais en réalité, cette thérapie 100% manuelle intervient en cas de plusieurs autres maladies dont les troubles digestifs. Que vous souffriez du syndrome de l’intestin irritable, de ballonnements, de constipation, de diarrhées, de reflux gastrique, vous pouvez faire appel à un ostéopathe à domicile ou en cabinet pour vous soigner.

Comment l’ostéopathie traite les troubles digestifs ?

En général, les troubles fonctionnels cachent des troubles du comportement du muscle digestif. Ce genre de pathologie survient lorsque le muscle en question se contracte trop et provoque des spasmes. Il arrive aussi qu’au contraire, il ne se contracte pas assez et cause ce que l’on appelle l’hypotonie. Votre osteo domicile a pour mission d’améliorer de comportement du muscle digestif en mettant en œuvre des techniques manipulatives par vibrations. Il peut également utiliser des méthodes de mobilisations de l’organe pour une tonification musculaire. Selon le cas, il peut même agir à distance sur le tube digestif en effectuant des manipulations vertébrales.

L’ostéopathe vise avant tout à éliminer définitivement les symptômes. Par extension, il améliorera votre quotidien. Il faut admettre que les troubles digestifs peuvent être gênants, voire invalidants, bien que peu compris. L’ostéopathe vous aide à en venir à bout dans les meilleures conditions. De surcroît, le praticien ne se contente pas de traiter les troubles avec les bonnes techniques manipulatives. Il donne aussi des conseils sur l’hygiène de vie à adopter pour prévenir les récidives.

Combien de séances d’ostéopathie faut-il pour traiter les troubles digestifs ?

Tout dépend du patient et de la gravité du trouble digestif qui l’atteint. S’il s’agit d’une pathologie ponctuelle comme une flatulence ou des diarrhées passagères, une seule séance peut suffire. Si le trouble est récurrent, l’ostéopathe peut élaborer un plan de traitement qui comprend plusieurs séances. Lors de la consultation, il tient compte de l’âge et des antécédents médicaux du sujet, mais aussi de l’ancienneté d’installation des symptômes. Il peut même proposer un suivi annuel une fois le traitement terminé.

Qui peut consulter un ostéopathe en cas de troubles digestifs ?

L’un des plus grands avantages de l’ostéopathie est qu’elle convient littéralement à tout le monde. Vous pouvez même faire appel à un ostéo à domicile si votre bébé souffre de coliques ou de régurgitations, par exemple. Les femmes enceintes peuvent également consulter un ostéopathe. Les troubles de la digestion sont très fréquentes durant la grossesse. Votre ostéopathe vous aidera à mieux profiter de cette période en prenant soin de votre système digestif. L’autre avantage est que vous serez traitée sans prendre des médicaments. En effet, l’ostéopathie est une thérapie 100% manuelle qui ne présente aucun effet secondaire.

Bien évidemment, enfants, adultes et seniors peuvent recourir à l’ostéopathie en cas de troubles digestifs. Quel que soit votre âge ou celui de votre enfant, vous pouvez contacter un ostéopathe pour la prise en charge des troubles qui touche le système digestif. En cela, deux options s’offrent à vous : vous rendre dans un cabinet spécialisé ou contacter un ostéopathe à domicile. La seconde option est naturellement plus pratique.

Y a-t-il des contre-indications ?

Comme nous venons de l’indiquer, l’ostéopathie est une médecine alternative non invasive qui s’adresse à tout le monde. De plus, personne n’est à l’abri des troubles digestifs ! En clair, il n’existe aucune contre-indication ! Votre ostéopathe peut vous recommander de consulter un médecin généraliste si nécessaire mais d’une manière générale, il peut venir à bout de toutes les pathologies liées au système digestif tant qu’il n’y a pas de saignement.  Nous conseillons juste de ne pas contacter un ostéopathe en cas d’inconfort digestif juste après un repas car il peut tout simplement s’agir de symptômes post-prandiaux.